Tenir un CARNET

Table des matières

Bonjour 🙂 !

Aujourd’hui on se retrouve pour mon premier article axé sophrologie / « développement personnel Â» ! Car je vous le rappelle, je vais commencer une formation afin de devenir Sophrologue prochainement. En effet, la sophrologie m’intéresse énormément dans ma pratique de la Diététique, puisqu’il s’agit d’un outil très utile pour travailler sur soi, pour mieux se connaitre, pour gagner en confiance en soi, et pour gérer son stress/apprendre à se détendre.

N’étant pas encore sophrologue, pour le moment j’ai plutôt envie de vous parler de toutes ces petites méthodes qui m’aident au quotidien. Car oui je suis moi-même une grande anxieuse, ayant eu des rapports conflictuels avec l’alimentation. J’espère ainsi que mon expérience pourra vous aider.

On commence aujourd’hui avec un outil qui me suit depuis des années : un carnet ! Carnet où l’on va noter, au quotidien, tous ses ressentis 😉

POURQUOI TENIR UN CARNET ?

Plus de clarté

Personnellement, écrire dans un carnet me donne surtout beaucoup plus de clarté, si je peux appeler ça comme ça. Cela me vide la tête, littéralement. En écrivant, je couche sur le papier toutes mes pensées qui peuvent me parasiter à un moment donné, et une fois cela fait, je les laisse là, hors de ma tête.

Prendre du recul

Cela permet aussi de prendre du recul sur les choses. Ce moment d’écriture est une pause, où l’on prend le temps de remettre de l’ordre dans sa tête. Quand dans la journée toutes ces pensées s’entremêlent et prennent une place de plus en plus importante, les écrire permet de mieux les identifier, de prendre le temps de réfléchir dessus, d’identifier leurs causes, etc … et donc de prendre du recul dessus et de dédramatiser.

Réduire son stress

Parce que cela permet de prendre du recul, cela permet aussi de réduire son stress ! Comme de la pleine conscience, écrire est un moment de calme, un rendez-vous avec soi. A ce moment-là, on ne consacre du temps qu’à soi, et cela permet de calmer l’esprit et de concentrer nos pensées qui ont tendance à s’éparpiller.

Mieux se connaître

Ecrire permet de mieux se connaître, et par conséquent de gagner en confiance en soi. En prenant note de nos émotions, de nos réactions et de nos sentiments, on apprend à reconnaitre les situations dans lesquelles on se sent confortable, ou non. On peut ainsi anticiper les situations dans lesquelles on risque d’éprouver des difficultés, et trouver des solutions efficaces sur soi. De plus, écrire permet de clarifier ses objectifs et ses intentions, cela permet de déterminer ce qui est réellement important pour nous dans notre vie.

Plus de créativité et de réflexions

Ecrire peut parfois soulever des questions qu’on ne s’était pas encore posées, ou bien cela peut apporter de nouvelles idées. Car en effet, en écrivant, on établit des liens entre nos pensées, liens que l’on n’aurait pas nécessairement fait sans l’écriture. Ecrire permet donc d’aller de l’avant !

COMMENT TENIR UN CARNET ?

Pour tenir un carnet rien de plus simple : il suffit de prendre quelques minutes de sa journée afin de noter tout ce qui vous passe par la tête ! Notez alors ce que vous ressentez sur le moment, vos craintes, vos doutes, vos émotions, vos interrogations, mais aussi vos réussites, vos fiertés, ou vos petits bonheurs. C’est un peu comme un journal intime déstructuré. Déstructuré car l’écriture y sera beaucoup plus spontanée, sans tournures de phrases particulières. J’aime bien appeler cela un « flot de pensées Â». On vide ce qu’on a dans sa tête sur le papier.

Le but n’est pas de faire quelque chose de joli ou de bien écrit, mais plutôt d’écrire les choses comme elles viennent. Parfois les phrases se suivront sans liens particuliers, et même parfois il n’y aura pas de phrases mais juste des mots. Cela doit être le plus brut possible, comme dans votre tête au moment où vous écrivez.

Pour commencer, le mieux est de se fixer un rendez-vous régulier. Cela peut être 5 minutes le matin, pour commencer la journée sur de bonnes bases. Ou bien cela peut être 5 minutes le soir, pour vider sa tête après une longue journée travail.

Les premières fois, il se peut que vous ne sachiez pas par où commencer. Alors voilà quelques questions que vous pouvez vous poser pour vous lancer :

  • Comment je me sens ce matin/ce soir ?
  • Ce matin/ce soir je pense à …
  • Qu’est-ce qui occupe mon esprit là tout de suite ?
  • Qu’est-ce qui m’enthousiasme aujourd’hui ?
  • Qu’est-ce qui me préoccupe aujourd’hui ?

Vous verrez qu’au fil du temps vous vous n’aurez plus besoin de ces questions d’accroche, et que vous saurez précisément quand vous aurez besoin d’écrire sans avoir à vous fixer de rendez-vous ðŸ˜‰

Et petit conseil personnel : notez les dates auxquelles vous écrivez. Cela vous permettra de vous rendre compte de votre évolution personnelle quand vous jetterez un œil à vos anciennes notes plus tard 😉

TENIR UN CARNET POUR L’ALIMENTATION

Tenir un carnet lorsque l’on a une relation compliquée à son alimentation est tout aussi utile ! Notamment pour prendre du recul.

Par exemple, on peut noter le contenu du repas, puis ses ressentis/émotions avant le repas, pendant, et après, pour mieux se rendre compte de ce qui se passe dans votre tête à ce moment-là.

Craignez-vous les repas ? Ou au contraire êtes-vous impatient ? Savourez-vous le moment, les goûts, les textures ? Ou mangez-vous sans plaisir ? Ressentez-vous de la culpabilité après avoir mangé ? Ou de la satisfaction ? …  

Pensez à noter aussi les circonstances du repas (où ? quand ? avec qui ? …), point important qui influence vos ressentis… Autant de questions pour mieux évaluer les repas qui peuvent vous déstabiliser, et pour mieux agir dessus ensuite.

Dans le même sens, vous pouvez noter votre niveau de faim avant le repas, puis votre niveau de satiété après, pour apprendre à respecter ces sensations.

CONCLUSION

A vos carnets ! ðŸ˜‰

Sources :

https://changemavie.com/episodes/carnet

Tu as aimé cet Article ? Partage-le !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest

Laisser un commentaire