PATATE DOUCE : la reine du « healthy »

Table des matières

La patate douce, tant appréciée du mouvement « healthy » (santé), est remise au goût du jour ! Avec sa saveur sucrée, elle fait fureur aussi bien dans les plats salés que dans les desserts. De la même famille que la pomme de terre, elle se différencie pourtant bien de sa cousine, et possède de nombreux atouts 😊

 

TABLEAU NUTRITIONNEL (pour 100g de patate douce crue)

Energie86,3 kcal
Protéines 1,51 g
Glucides
dont sucres
18,3 g
5,64 g
Lipides0,15 g
Fibres2,87 g
Eau78,8 g

Vitamines

Bêta-carotène (vit A)8510 µg
Vitamine C2,4 mg
Vitamine B60,19 mg

Minéraux

Potassium 373 mg
Manganèse0,26 mg
Cuivre 0,15 mg

 

POURQUOI EN MANGER ?

 

Elle régule la glycémie

La patate douce est un féculent, il s’agit donc d’un glucide complexe, assimilé lentement par l’organisme et qui ne fait pas monter brutalement le taux de sucre dans le sang.

De plus, elle possède un index glycémique assez faible, de 70, comparé à celui de la pomme de terre qui est de 80 – 110. Or, un faible index glycémique permet aux personnes diabétiques par exemple de mieux gérer leur glycémie.

 

Riche en vitamine A

La patate douce, on le voit par sa couleur orangée, est extrêmement riche en vitamine A : elle couvre plus de 200% des apports journaliers recommandés (pour 100g de patate douce) !

A savoir que la vitamine A participe à la bonne santé de la peau, des muqueuses, au métabolisme normal du fer, à la croissance des os et des dents, … entre autres.

 

Booste le système immunitaire

La patate douce est riche en vitamine C, en bêta carotène (vit. A), et en manganèse. De ce fait, elle stimule l’immunité et participe à son bon fonctionnement.

Elle possède de nombreux antioxydants comme les caroténoïdes et l’anthocyane, qui luttent contre les radicaux libres, ces substances instables qui à long terme peuvent endommager les tissus et les cellules. Ainsi, la consommation de patate douce aide à réduire les risques de cancer et autres maladies.

Notons également que grâce aux composés phénoliques et aux anthocyanines contenues dans la patate douce, il se pourrait que l’oxydation du LDL cholestérol soit réduit, et donc que le risque de maladies cardiovasculaires soit moindre.

 

Régule la tension artérielle

La patate douce est source de potassium, elle aide ainsi au maintien d’une pression sanguine normale.

 

Bonne pour la vue

Grâce à sa très forte teneur en vitamine A, la patate aide au maintient d’une bonne vision, et prévient les risques de lésions oculaires, voire de cécité, liés à la carence en vitamine A. De plus, celle-ci améliore la vision nocturne.

 

Maintient de bonnes fonctions cognitives

Toujours grâce à ses antioxydants, mais aussi à sa bonne teneur en vitamine B6, la patate douce réduit les risques de détériorations cognitives, lutte contre les troubles de la mémoire, et contribue aux fonctions psychologiques normales.

 

Bonne pour le transit

La patate douce contient des fibres qui aident à réguler le transit. Ce sont majoritairement des fibres insolubles, qui luttent contre la constipation.

 

patate douce

 

COMMENT LA CONSOMMER ?

 

Faire le bon choix

Il existe plusieurs variété de patates douces : des blanches, des jaunes, des oranges, et des violettes. Plus la couleur sera foncée (orange et violette) plus la patate douce sera riche en nutriments et antioxydants ! A noter que la plus goûteuse reste la classique orange.

Eviter les patate douces molles, fripées, avec des fissures ou des endroits mous.

 

La bonne cuisson

Là où la patate douce délivre le mieux ses saveurs c’est lorsqu’elle est rôtie au four ! On y ajoute un peu de matière grasse pour favoriser l’absorption de la vitamine A.

Aussi, mieux vaut garder la peau et la consommer. C’est là que se trouve la majeure partie des fibres, nutriments, et antioxydants. Avant cuisson, on prendra alors bien le soin de nettoyer la patate douce en la frottant avec une brosse et de l’eau.

 

Idées recettes

  • Patate douce entière rôtie au four
  • Purée de patate douce
  • Rondelles de patate douce rôties avec parmesan, épices et ail
  • Gâteau au chocolat avec patate douce
  • Curry de patate douce
  • Gnocchis de patate douce
  • Frites de patate douce
  • Patate douce rôtie avec miel et cannelle

 

CONSERVATION

La patate douce se conserve dans un endroit frais, à l’abri de la lumière, et aéré. Elle a une durabilité de 7 à 10 jours.

 

CONCLUSION

La patate douce, à consommer toute l’année 😉

Sources :

https://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/legumes-exotiques/patate-douce/nutritions-et-bienfaits#content

https://ciqual.anses.fr/#/aliments/4101/patate-douce-crue

http://www.aprifel.com/fiche-nutri-produit-allegations-patate-douce,83.html

https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=patate_douce_nu

https://fr.wikipedia.org/wiki/Patate_douce

Images : pixabay et pexels.com

Tu as aimé cet Article ? Partage-le !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest

Laisser un commentaire