MÛRE : La perle de fin d’été

Table des matières

C’est la fin de l’été ! Mais qui dit fin d’été dit aussi … cueillette de mûres sauvages ! Acidulée, avec un parfum prononcé, la mûre sauvage se trouve facilement dans des haies de ronces, et ce jusqu’à la fin du mois de septembre (voire début octobre). Pas de panique pour les citadins, il existe aussi des mûres cultivées qui sont, elles, un peu plus sucrées 😉 Ces mûres-ci sont issues non pas de ronces mais de mûriers.

Excellentes en tarte, confiture, ou bien simplement à déguster telles quelles, elles sauront apporter un peu de couleur à la rentrée 😊

POURQUOI EN MANGER ?

Des polyphénols en grande quantité

La mûre de ronce est, après le cassis et la cerise, le fruit qui contient le plus de polyphénols totaux (antioxydants) ! Ce rôle d’antioxydant naturel de la mûre suscite de plus en plus d’intérêt pour la prévention du cancer, des maladies inflammatoires, cardiovasculaires et neurodégénératives.

Parmi ces polyphénols, les flavonoïdes contenus dans la mûre semblent jouer un rôle préventif contre les maladies cardio-vasculaires en inhibant l’absorption intestinale du cholestérol.

Et en plus de limiter le stress oxydant, les composés phénoliques de la mûre auraient des effets antimicrobiens. Au XVIe siècle par exemple, la mûre était utilisée contre des infections de la bouche, de la gorge, ou des yeux.

Des vitamines protectrices

La mûre est une excellente source de vitamines E et C. Ces deux vitamines ont elles aussi un rôle d’antioxydant naturel.

La vitamine C permettra le fonctionnement optimal du système immunitaire, la formation normale du collagène (qui est présent dans les os, la peau, les cartilages, les gencives et les dents), et le bon fonctionnement du système nerveux. Tandis que la vitamine E protègera les cellules du stress oxydatifs, en synergie avec les substances flavonoïdes déjà évoquées, pour s’opposer aux radicaux libres et aux processus de dégénérescence cellulaire, ainsi que pour lutter contre les phénomènes inflammatoires.

Et des minéraux

La mûre contient aussi certains minéraux intéressants, comme le manganèse et le cuivre. Et ces deux minéraux permettent eux aussi de protéger les cellules contre le stress oxydatif !

De plus, le manganèse contribue au métabolisme énergétique, au maintien d’une ossature normale, et à la formation de tissus conjonctifs. Quant au cuivre, il participe au transport du fer, intervient dans le métabolisme énergétique,  dans le système nerveux, et dans la  pigmentation des cheveux et de la peau.

Une bonne source de fibres

La mûre, et particulièrement la mûre de ronce, est riche en fibres. Elle permet donc de maintenir un bon transit.

BIEN LA CHOISIR ET BIEN LA CONSERVER

Lors de la cueillette, la mûre doit être bien tendre, presque molle. Attention aussi à ne pas prendre les mûres situées proches du sol, car elles pourraient être contaminées par des animaux qui seraient passés par là.

En barquette, pensez à vérifier que les mûres sont bien intactes, sans traces de meurtrissures.

Les mûres peuvent ensuite être conservées environ 2 à 3 jours au réfrigérateur.

COMMENT LA CONSOMMER ?

La mûre peut très facilement être consommée telle quelle, crue, accompagnée de yaourt ou bien même de fromage frais.

En la mixant, on obtient un bon coulis, que l’on peut filtrer avec un tamis fin pour ne garder que le jus.

Il est aussi possible de cuire la mûre sous forme de tarte, de gâteau/muffins, dans des sauces, ou bien en en faisant une confiture.

CONCLUSION

Les mûres, un plein de santé pour la rentrée 😊

Sources :

https://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/petits-fruits-et-fruits-rouges/mure/carte-identite#content

https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/fruits/mure/les-atouts-sante-de-la-mure

http://www.aprifel.com/fiche-nutri-produit-analyse-mare-de-ronce,22.html

https://alimentation.ooreka.fr/astuce/voir/456045/mure

Tu as aimé cet Article ? Partage-le !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest

Laisser un commentaire