TOMATE : une bombe santé

Table des matières

« Cocktail », « grappe », « cerise », « cœur de bœuf », « olivette », « ronde », « allongée », … autant de noms pour qualifier la star de l’été : la tomate ! Il en existe 10 000 variétés à travers le monde ! On a donc l’embarras du choix 😉

 

TABLEAU NUTRITIONNEL (pour 100g de tomate crue)

Energie 18,4 kcal
Glucides
dont sucres
2,26 g
2,25 g
Protéines0,86 g
Lipides0,26 g
Fibres1,2 g
Eau94,1 g

Vitamines

Bêta-carotène (vit. A)449 µg
Vit. B922,7 µg
Vit. C15,5 mg

Minéraux

Sélénium10 µg
Potassium256 mg
Phosphore26,6 mg
Manganèse0,066 mg

 

POURQUOI EN MANGER ?

 

Une substance protectrice : le lycopène

Le lycopène est le plus puissant antioxydant de tout les caroténoïdes ! Il est à l’origine de la couleur rouge de la tomate, mais a aussi de nombreux atouts santé :

  • Il lutte contre le cancer, et plus particulièrement ceux touchant l’estomac, les poumons, le pancréas, le colon, et la prostate. En effet, les études prouvent que les gros consommateurs de tomate seraient moins touchés, voire témoigneraient d’une progression moins rapide du cancer une fois celui-ci diagnostiqué.
  • Il lutte contre les maladies cardiovasculaires et amoindrit le risque d’AVC en diminuant l’oxydation des lipides dans le sang et l’agrégation plaquettaire.

 

La tomate protège du soleil, et est parfaite pour bien bronzer !

Toujours grâce au lycopène, la tomate, si elle est consommée quotidiennement, réduit les risques de coups de soleil de 40% (étude allemande 2001) ! Attention cependant cette protection n’est pas suffisante, elle est un plus à la crème solaire 😉

De plus, de par sa richesse en bêta-carotène (pigment), la tomate favorise la production de mélanine et donne un beau bronzage.

 

Lutte contre le diabète de type 2

Grâce au lycopène (encore) et à sa forte teneur en chrome, la tomate améliore le contrôle de la glycémie.

 

Bonne pour le transit

De par ses fibres, la tomate aide à réguler le transit. Attention cependant, pour les personnes au système digestif sensible, la peau et les graines peuvent être agressives. On préfère donc les jus, ou on pèle sa tomate et on la mange cuite.

 

Améliore les défenses immunitaires

La tomate est source de vitamine C (lorsqu’elle est crue), et permet ainsi de maintenir le bon fonctionnement du système immunitaire. De plus, la vitamine C améliore aussi l’absorption du fer par l’organisme !

 

Elle est particulièrement gouteuse

La tomate, surtout lorsqu’elle est cuite ou bien mûre, possède une saveur délicieuse : l’umami. L’umami se situe entre le salé et le sucré, proche du bouillon de viande. Cette saveur est reconnue pour être particulièrement appréciée. Elle est contenue également dans les fromages, viandes, poissons, et autres légumes.

 

 

COMMENT LA CONSOMMER ?

 

Faire le bon choix :

Les tomates les plus riches en vitamines et minéraux sont celles qui ont vu le soleil : on en achète donc lorsque c’est la saison (de juin à octobre) !

On évite les variétés hybrides de longue conservation, elles sont bien moins goûteuses ! On les reconnait à la couleur jaunâtre et aux zones blanches et dures situées sous la peau.

Pour savoir si elle est bien mûre, pressez la tomate légèrement avec vos doigts. La peau doit être souple et lisse, et la texture ferme et dense.

On les préfère aussi bio, si possible 😊

 

Cuite ou crue ?

Crue, la tomate est source de vitamine C, et contient plus de fibres.

Cependant, c’est cuite que la tomate déploie toutes ses vertus. En effet, la tomate cuite libère davantage de lycopène ! On la préfère donc en sauce, purée, coulis, farcie, … .

Aussi, l’ajout de matières grasses (ex : huile d’olive) favorise l’absorption du lycopène qui est liposoluble.

 

Idées recettes

  • Salade tomate – mozzarella
  • Tomates farcies
  • Tarte à la tomate
  • Tomates à la provençale
  • Salade de lentilles et tomates
  • Gaspacho
  • Tomates au four

 

CONSERVATION

On évite de la conserver au réfrigérateur, sinon elle perd en goût. On la conserve donc à température ambiante, durant 4 jours environ, où elle continuera à mûrir et à produire du lycopène.

 

CONCLUSION

La tomate, on peut en abuser cet été 😉

Sources :

https://www.lanutrition.fr/tout-savoir-sur-la-tomate

http://www.aprifel.com/fiche-nutri-produit-analyse-tomate,27.html

https://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/legumes-fruits/tomate/choisir-et-conserver#content

https://www.lanutrition.fr/les-news/voila-pourquoi-il-ne-faut-pas-garder-ses-tomates-au-refrigerateur

https://ciqual.anses.fr/#/aliments/20047/tomate-crue

Livre : « Ces aliments qui rendent heureux » Bernard Fontanille & Marie-Laurence Grézaud

Images : pixabay.com et pexels.com

Tu as aimé cet Article ? Partage-le !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest

Laisser un commentaire