FRAMBOISE : petite mais puissante !

Table des matières

 

La framboise, aussi agréable en bouche qu’à regarder. On raconte même qu’elle était très prisée des Dieux de l’Olympe.  Avec son goût parfumé, on l’apprécie tout l’été. Dans certaines régions de France, elle existe encore à l’état sauvage, alors à vos cueillettes !

 

TABLEAU NUTRITIONNEL (pour 100g de framboises crues) :

Energie43,7 kcal
Glucides
dont sucres
4,26 g
4,26 g
Protéines1,28 g
Lipides0,36 g
Fibres5,99 g
Eau85,5 g

Vitamines

Vitamine C26,2 mg
Vitamine B921 µg

Minéraux

Manganèse0,67 mg
Cuivre0,09 mg
Fer0,69 mg
Calcium25 mg
Magnésium22 mg

 

POURQUOI EN MANGER ?

 

Bourrée de minéraux

La densité minérale de la framboise est particulièrement élevée, l’une des plus élevée par rapport aux autres fruits frais ! On compte environ 1300mg de minéraux pour 100 kcal de framboises. Elle est par exemple source de manganèse, qui contribue à un métabolisme énergétique normal, au maintien d’une ossature normale, et à protéger les cellules contre le stress oxydatif. Mais elle contient aussi magnésium, cuivre, calcium, et fer !

A noter aussi que la framboise est riche en vitamine C, vitamine indispensable aux défenses immunitaires, et avec bien d’autres rôles encore ! Sachant que la framboise fraîche ne se conserve que très peu de temps, et que la vitamine C se dégrade rapidement, nous avons en plus la garantie d’avoir une bonne dose de cette vitamine C en consommant ce fruit.

 

Riche en antioxydants : un protection non négligeable

Les framboises contiennent plusieurs antioxydants très intéressants : anthocyanines (flavonoïdes) , acide gallique, et acide ellagique (tanins). Ils permettent alors de lutter de de prévenir plusieurs maladies.

Contre les maladies cardiovasculaires, la framboise fait partie des aliments les plus efficace en luttant contre l’oxydation du LDL cholestérol dans les vaisseaux sanguins. Aussi, l’acide ellagique pourrai permettre de  réduire les dépôts de plaque dans l’aorte et diminuer le cholestérol sanguin.

Les fruits rouges, de manière générale, sont reconnus pour lutter efficacement contre certains cancers, en inhibant la croissance des cellules cancéreuses et des tumeurs. Parmi ces cancers on trouve ceux du foie, du sein, du côlon, du poumon, de la prostate, du col de l’utérus, de l’œsophage et de la bouche.

La framboise serait aussi efficace pour réduire certains marqueurs de l’inflammation. Une trop forte inflammation du corps est en effet délétère.

Il est bon à savoir également que les fruits rouges sont très bénéfiques au cerveau en améliorant la mémoire et en limitant la dégénérescence des neurones causée par la maladie d’Alzheimer.

 

Améliore le transit

Les petits grains riches en cellulose accélèrent le transit en stimulant les intestins, et permettent ainsi de lutter efficacement contre la constipation. Cependant attention, pour les personnes ayant des intestins sensibles, ces grains peuvent être agressifs. On préfère dans ce cas consommer la framboise sous forme de coulis passé au tamis.

 

Peu calorique et régule la glycémie

Une portion de 100g de framboises apporte environ 40kcal seulement. On peut donc en consommer à volonté.

Aussi, la consommation de fruits rouges, et notamment de framboises, permettant de faire baisser les pics de glycémie (taux de sucre dans le sang) qui arrivent après un repas. Cette effet est du aux fibres et aux antioxydants qu’elle contient. Ainsi, la framboise peut être très intéressante pour les personnes en pré-diabète ou en surpoids/obésité.

 

Vertus médicinales

Dans le temps, la framboise a souvent été utilisée comme médicament. Au, XVIème siècle son sirop avait des vertus toniques et fortifiantes. Plus tard, il était conseillé en cas d’aigreur d’estomac et de vomissements. Puis, le « sirop de vinaigre framboisé » était utilisé pour soigner les angines.

 

framboise

 

COMMENT LA CONSOMMER ?

 

Faire le bon choix

La framboise est un fruit très fragile. Choisies fraîches, on les préfère charnues, pourvues de grains intacts, et veloutés. On leur réserve une place sur le dessus de notre panier pour ne pas les écraser. On peut aussi vérifier le fond de la barquette (si elle est transparente) pour voir si certaines d’entre elle ne sont pas écrasées.

On peut aussi les trouver sous forme de confiture, gelée, coulis, compote ….

 

Sous quelle forme ?

Le mieux reste de consommer la framboise telle quelle, crue pour conserver la vitamine C, en ne la lavant pas ou très peu sous un petit filet d’eau.

 

Idées recettes

  • Telle quelle, accompagnée de fromage blanc, de chocolat fondu, dans une salade de fruits, …
  • Framboisier
  • Panna cotta avec coulis de framboises
  • Tiramisu aux framboises
  • En gaspacho
  • Sorbet express à la framboise

 

Photo et recette de © La Nutrition

 

La recette ici : Sorbet express à la framboise

 

CONSERVATION

La framboise est la baie la plus fragile, elle ne se conserve que 1 ou 2 jours au réfrigérateur, sans les tasser (à plat), et de préférence dans une boîte hermétique.

 

CONCLUSION

La framboise, aussi jolie que goûteuse et bénéfique à la santé 😊 !

 

Sources :

https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/fruits/framboise/les-atouts-sante-de-la-framboise

https://www.lanutrition.fr/search/node/framboise

https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=framboise_mure_nu

http://www.aprifel.com/fiche-nutri-produit-allegations-framboise,7.html

https://ciqual.anses.fr/#/aliments/13015/framboise-crue

https://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/petits-fruits-et-fruits-rouges/framboise/carte-identite#content

Images : pixabay et pexels.com

 

Tu as aimé cet Article ? Partage-le !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest

Laisser un commentaire