LES ETAPES DE LA DIGESTION (partie 2) : l’estomac

Table des matières

Selon le dictionnaire Larousse, la digestion constitue la « transformation, à l’intérieur de l’appareil digestif, des aliments en substances chimiques de faible poids moléculaire, capables de passer dans la circulation ». Elle permet donc à notre corps d’avoir accès à l’ensemble des nutriments provenant des aliments que nous ingérons. Celle-ci se déroule dans le système digestif, de la bouche jusqu’à l’anus, et avec l’aide de glandes annexes que sont le foie, le pancréas et les glandes salivaires. Elle peut durer plusieurs heures, selon la composition, la quantité, et le mode de préparation du repas.

Cet article fait suite à celui évoquant le départ de la digestion se déroulant dans la bouche et l’œsophage. Nous allons donc aborder ici cette merveilleuse petite poche que nous avons tous : l’estomac 😉

PHYSIOLOGIE DE L’ESTOMAC

L’estomac est la partie du tube digestif en forme de poche située entre l’œsophage et le début de l’intestin grêle (duodénum). En forme de « croissant », il a une taille de 15 à 25cm de long, et se trouve dans la partie gauche de notre abdomen. Il reçoit les aliments préalablement mâchés et déglutis, et peut contenir jusqu’à 4L de nourriture ! D’où son importance capitale dans notre digestion.

L’arrivée des aliments dans l’estomac est régulée par un muscle en forme d’anneau (=un sphincter). Ce muscle permet de garder les aliments à l’intérieur de l’estomac le temps de leur digestion, et d’éviter qu’ils ne remontent dans l’œsophage (et donc éviter les reflux).

On distingue alors plusieurs parties dans l’estomac :

  • le cardia, muni du sphincter régulant l’entrée des aliments
  • le fundus (saillie haute à côté du cardia)
  • le corps (centre de l’estomac)
  • l’antre (bas de l’estomac)
  • et le pylore (deuxième sphincter de l’estomac, régulant la sortie des aliments)

DIGESTION MÉCANIQUE

L’estomac est tapissé de muscles robustes qui, en présence du bol alimentaire, se contractent et broient les aliments en particules plus petites. Les aliments sont alors brassés avec les sucs digestifs, responsables quant à eux de la digestion chimique.

Les contractions des muscles de l’estomac se propagent du haut de l’estomac vers le bas, où elles sont plus importantes. Lors du brassage, le pylore (=sphincter de sortie des aliments) est légèrement ouvert, et ne laisse passer que les liquides et particules ayant un diamètre de moins de 2mm. La présence de plus en plus importante d’aliments dans le début de l’intestin grêle fait alors diminuer la force de contraction et la vitesse d’évacuation gastrique.

DIGESTION CHIMIQUE

La digestion dans l’estomac est aussi chimique. Elle se fait grâce au suc gastrique, sécrété par les différentes cellules de l’estomac. Ce suc gastrique a plusieurs composants :

  • Des ions hydrogène qui vont rendre le pH du suc très acide et qui va permettre la dégradation des aliments
  • Du mucus, qui va protéger les parois de l’estomac contre l’acidité importante (cela évite que l’estomac « s’auto-digère »)
  • Des enzymes (éléments permettant de fractionner/casser des molécules complexes en éléments plus simples/plus petits et plus facilement absorbables par le tube digestif), et notamment des enzymes permettant de digérer les protéines.

Une fois digérés et mélangés avec le suc gastrique, les aliments forment une sorte de bouillie crémeuse appelée le chyme. Ce chyme pourra alors continuer d’être digéré et assimilé dans l’intestin grêle.

La durée de malaxage et de broyage dans l’estomac est alors variable, entre 2 et 4 h environ. Et plus un repas sera gras, plus le temps de digestion dans l’estomac sera long.

CONCLUSION

L’estomac, un organe essentiel à notre bonne digestion 🙂 Nous verrons par la suite comment le foie et le pancréas vont participer à la digestion et l’assimilation des aliments après leur passage dans l’estomac.

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Estomac

https://eurekasante.vidal.fr/nutrition/corps-aliments/digestion-aliments.html?pb=estomac

Tu as aimé cet Article ? Partage-le !

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest

Laisser un commentaire